CESP Centre de recherche en épidémiologie et santé des populations - Publications & productions - Thèses soutenues - Déterminants du déclin cognitif en phase précoce de vieillissement

#

Publications & productions

Thèses soutenues

Thèses soutenues >> Déterminants du déclin cognitif en phase précoce de vieillissement


Nom : TULIGENGA


Prénom : Richard


Spécialité Thèse : Epidémiologie


Titre de la thèse : Déterminants du déclin cognitif en phase précoce de vieillissement


Directeur Thèse 1 (CESP) : Archana SINGH-MANOUX


Directeur Thèse 2 (CESP ou hors CESP) : Mika KIVIMAKI


Date Soutenance : 01/10/2012


Date de début de la thèse : 30/09/2015


Résumé de la thèse : Dans le domaine de la recherche sur le vieillissement cognitif, la recherche épidémiologique s'est longtemps concentrée sur l'étude des facteurs de risque de démence dans des populations âgées. Dans ces études, l'événement d'intérêt est défini de façon binaire même si le terme « démence » désigne un ensemble de maladies qui résultent d'un dysfonctionnement cérébral et se caractérisent par un déclin progressif de multiples fonctions cognitives entraînant une altération des activités de la vie quotidienne. Une autre approche consiste à étudier les trajectoires de fonctions cognitives pour mieux comprendre les mécanismes liés à ce déclin et, d'autre part, d'envisager des mesures pour prévenir ou retarder la survenue du déclin et réduire le nombre d'années vécues avec des limitations fonctionnelles. Il existe de nombreux arguments en faveur de l'existence d'une longue phase préclinique précédant le diagnostic de la démence. Par exemple, dans la cohorte française Paquid, chez les personnes qui ont développé une maladie d'Alzheimer, un déclin plus prononcé des fonctions cognitives était observé 12 ans avant le diagnostic de la maladie. Par ailleurs, plusieurs études sur les facteurs de risque de démence ont montré l'importance de disposer d'une longue période de suivi entre la mesure des facteurs de risque et la survenue de la démence.

L'objectif de cette thèse est d'étudier les déterminants (en particulier cardio-métabolique : diabète, obésité, inflammation,...) du déclin cognitif à l'âge adulte à partir des données de la cohorte britannique Whitehall II (http://www.ucl.ac.uk/whitehallII). Contrairement à la plupart des études menées jusqu'à présent sur le vieillissement, notre approche ne se limite pas à la phase finale de la maladie mais au contre se place plus en amont.


[ + ]

Tutelles, partenaires et collaborations

Tutelles

#

#

#

Partenaires

#

#

Espace pro